Alors je n’ai pas d’idées précises sur ce que je vais écrire, seulement, je voulais garder une trace, une empreinte de mon bien être de ces derniers temps.

Je suis si sereine, et « remplie à l’intérieur de moi », c’est comme ça que je le ressens. Je suis remplie. J’aimerais me souvenir de cet apaisement, c’est p’tet même la première fois que je me sens si paisible.

Pourtant nous sommes à l’aube de notre grand voyage, de cette folle aventure.

Ceux qui m’entourent savent, connaissent mon tempérament, je ne suis pas du genre « calme », ce n’est pas ce qui me caractérise. Je ne prends pas de drogue, mais j’ai le temps de souffler, et ce temps me fait énormément de bien.

Nous ne sommes pas encore prêts, le départ est prévu pour le 1er juillet. Alors, peut-être, que plus les jours viendront et plus je sentirai le stress revenir, celui qui me remplissait autrefois (on dirait que j’ai 100 ans !) mais que j’aime ces moments. Ahhhh ! 😊

Pour être même tout à fait honnête, j’ai du mal à réaliser que nous allons tout quitter et partir.

Je vois mes meubles se vendre, trouver d’autres maisons, et je me déleste de ces poids avec bonheur, tranquillement.

Je m’en suis rendue compte cette année ; posséder, est pour moi une sorte de prise d’otage.

Avec la maison surtout ! C’est sans doute en la quittant que je me suis sentie si bien. Ne pas appartenir à un lieu, à une maison, une pièce, fait de moi quelqu’un de plus libre et du coup je réalise que je suis plus heureuse !

Le voyage a vraiment commencé n’est-ce pas ?! Namasté ahahhahhahah.

On lit partout aussi qu’on ne revient jamais tout à fait comme avant, ça fait un peu mystique et du genre « ceux qui ne l’ont pas vécu ne peuvent pas en parler », vous ne trouvez pas ? Ce que je pense c’est qu’effectivement lors de grandes décisions comme celles-ci, on se remet en cause, on remet notre mode de vie, notre façon de vivre en cause, et c’est ça qui nous transforme.

Mais je vous dirai en revenant… Enfin, si je reviens 😉

 

Partagez cet article :

2 commentaires sur “Jusqu’ici tout va bien !

  1. Le grand jour arrive et moi non plus je ne réalise pas que vous allez partit pour cette grande aventure… Je suis fière de toi Alex, de vous… Vous allez nous manquez mais je suis sûre que cette aventure est faite pour vous… Et votre bonheur fait le mien…
    Astrid

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *